Joël Aviragnet

PLFSS




Ce mercredi en commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale j'auditionnais Olivier Véran et Brigitte Bourguignon sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale.
J'ai souligné que le déficit de la sécurité sociale n'était pas lié à un dérapage des comptes sociaux ou à un problème structurel de la sécurité sociale mais à la crise COVID et à ses effets sur l'économie.
Donc si l'économie reprend normalement nous serons en mesure d'absorber la dette de la sécurité sociale sans grande difficulté.
J'ai aussi alerté le gouvernement sur le danger d'une mise en place d'un forfait payant aux urgences qui est un non-sens alors que nous sommes en pleine épidémie de COVID-19.
Voici mon intervention ci-dessous:


Publié le 09/10/2020