Joël Aviragnet

Une nouvelle élection pour clarifier la situation

« une nouvelle élection pour clarifier la situation politique et porter haut la voix de notre territoire »

Dans sa décision en date du 18 décembre 2017, le Conseil constitutionnel a décidé d’annuler l’élection législative de la 8ème circonscription de la Haute-Garonne. J’en prends acte.

Cette décision ne fait état d’aucune irrégularité, ni d’aucune entorse au code électoral de ma part, de mes soutiens ou de mon parti politique.

Néanmoins, le Conseil constitutionnel a statué, compte tenu du faible écart de voix (91 sur la circonscription), qu’il convenait de procéder à une nouvelle élection au début de l’année 2018. Cela est dû essentiellement à une erreur de procédure administrative de la commune de Gensac de Boulogne, qui impacte donc l’issue du scrutin du 18 juin dernier. J’observe que le Conseil constitutionnel a rejeté les accusations de fraude électorale de mes adversaires politiques, jugées totalement infondées.

Une nouvelle élection aura lieu au début de l’année 2018. Ce sera l’occasion pour moi de représenter mes idées, l’occasion de dire que la gauche doit continuer à représenter fièrement ce territoire.

Chacun le sait : je me suis investi corps et âme dès le premier jour de mon élection dans ce mandat, ce qui m’amène aujourd’hui à être l’un des députés les plus actifs de l’Assemblée nationale. J’entends continuer à défendre haut et fort le Comminges, le Savès ainsi que les valeurs de justice et de progrès social qui sont au cœur de mon engagement depuis toujours.

Je veux remercier sincèrement, tous les élus, les citoyens et les militants qui me soutiennent et comptent sur moi pour les représenter afin de porter leurs voix et celle de notre territoire à l’Assemblée nationale.


Publié le 19/12/2017